Les Etats-Unis lâchent du lest sur Internet

IcannIcannL’organisme américain gérant les noms de domaines pour la planète, l'ICANN va prendre de l’indépendance grâce au gouvernement Obama qui souhaite accorder un droit de regard aux autres pays sur cette institution californienne.

Révision des statuts pour plus de transparence

Les statuts de l’Icann ont été revus le 30 septembre. Les modifications concernent la mise en place d’un comité de surveillance gouvernemental international. Les États-Unis y siègeront aux côtés d’autres pays.

C’est une victoire pour l’Europe qui se bat depuis 2005 pour plus de transparence sur le mode de fonctionnement de l’Icann. Pour Viviane Reding, commissaire européenne chargée de la société de l'information et des médias, « si elle est mise en œuvre de manière effective et transparente, cette réforme devrait bénéficier du soutien tant de la société civile que des entreprises et des autorités nationales »

Plus indépendante, l’Icann est désormais « vraiment internationale », comme le commente son directeur général, Rod Beckstrom.

Une extension ".paris" pour les sites de la capitale

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
5 commentaires
    Votre commentaire
  • web@tux
    Et ca va changer quoi concrètement?
    2
  • kelsett
    Même question... ?
    1
  • macworld16
    L'ouverture aux autres pays ne doit pas se faire n'importe comment. Il faudra exclure du comité international les pays qui ne respectent pas la liberté d'expression : la Chine, la Corée du Nord, la Birmanie, l'Iran, ...

    Ils nous font chier ? Et bien on va faire pareil à leur égard. Et tant qu'on y est, il faut leur imposer un ultimatum.
    S'ils ne changent pas leurs méthodes dans un mois, on enlève tous les ".cn" et pareil pour toute la liste des récalcitrant. Et sinon, on fait un blocus et on boycotte leurs produits.
    -1