Ili, le petit traducteur de poche qui fait polémique au CES

Le CES de Las Vegas est, comme chaque année, l’occasion de découvrir les dernières innovations technologiques venant du monde entier. Et cette année, l’une d’elle a beaucoup fait parler d’elle, déjà par son concept : il s’agit d’un petit boîtier, baptisé « Ili », qui permet de traduire n’importe quelle phrase à la volée en anglais, chinois ou japonais. Récompensée par un prix lors du salon, cette innovation technologique a également attiré les regards sur elle pour une raison beaucoup moins glorieuse : la publicité qui en fait la promotion sonne comme une étrange incitation au harcèlement sexuel.

Le spot publicitaire, diffusé sur le site d’Ili et sur le salon au CES, rempli bien sa fonction de promotion : il montre avec quelle vitesse l’appareil est capable de comprendre une phrase en anglais pour la prononcer immédiatement en japonais. La démonstration est d’ailleurs d’autant plus convaincante que les japonaises soumises au test semblent bluffées par le procédé. Le problème survient quelques secondes plus tard : le jeune homme chargé de tester le produit auprès des japonaises va tout simplement leur demander… de l’embrasser. Entre réactions gênées et indignation, les différentes femmes de la vidéo refusent systématiquement, non sans insistance de la part du testeur (visiblement britannique).

Cette vidéo a rapidement été à l’origine d’une polémique sur Internet, déjà dans les commentaires de la vidéo en question : « cela faisait longtemps que je n’avais pas vu une vidéo aussi dégoutante », « concept génial, marketing pourri », « vous savez que quelque chose ne va pas lorsque les femmes vous fuient littéralement en courant » et autres commentaires du genre fleurissent sous la publicité, qui compte déjà près de 300 000 vues sur YouTube. Pour l’heure, Logbar, la société nippo-américaine à l’origine d’Ili, n’a pas réagi aux commentaires des internautes.

Outre cette polémique, Ili a pourtant fait sensation lors du CES. Le petit traducteur de poche a remporté le prix de l’innovation lors du salon, et pourrait être commercialisé dès le mois de juillet de cette année avec la possibilité de reconnaître plus de langues encore.

Ili, le traducteur qui fait polémique


À lire :
 Le pire et le meilleur du CES 2016

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire