Iliad propose sa candidature pour la quatrième licence 3G

Une antenne UMTS (3G) Iliad, le groupe très connu (Free, etc.) est candidat pour la quatrième licence 3G en France. Le groupe veut concurrencer SFR, Orange et Bouygues sur le marché de la téléphonie mobile.

Iliad fait le forcing, en demandant la possibilité d’étaler le paiement de la redevance fixe (près de 620 millions d’euros) sur plusieurs années. L’ARCEP a déjà refusé cette offre, arguant du fait que les autres opérateurs n’ont pas pu disposer de cet avantage. Bien évidemment, l’accès à la bande des 900 MHz et le partage des infrastructures sont deux choses demandées par Iliad, mais prévues par l’ARCEP.

Iliad espère proposer une offre de téléphonie mobile, sans engagement et simple pour les utilisateurs, même si le réseau 3G n’est pas véritablement adapté au transport de la voix. Les téléphones 3G chauffent et ont une autonomie plus faible qu’en mode 2G classique.