Imaginarium : le téléphone portable pour enfants

Imaginarium Mo1La société espagnole Imaginarium vient de présenter sur le marché français son premier téléphone portable pour enfants.

Muni d’une interface simplifiée, il a pour but de sécuriser ses enfants lorsqu’ils se trouvent à distance des parents.

Seulement sept touches

Pour être à la portée d’un enfant de 6 ans (l’âge minimum visé par le fabricant), le Mo1 n’embarque donc que sept touches. Deux d’entre elles sont destinées à une numérotation rapide vers le père et la mère de l’enfant et sont identifiées par un dessin de ces deux derniers. Une autre touche est quant à elle dédiée aux appels d’urgence.

Filtrage des appels entrants

Fonctionnant avec une carte prépayée de n’importe quel opérateur, le Mo1 permet également un filtrage des appels entrants. Ainsi ne pourront joindre l’enfant que les numéros autorisés préalablement par les parents via un logiciel sécurisé. Il en est de même pour les SMS. Enfin, un système de géolocalisation est également possible en cas de problème.

Des questions sur la santé

La commercialisation d’un tel appareil ne peut se faire sans que l’on se pose de questions sur l’incidence sur la santé de l’enfant. En effet, c’est le troisième modèle du genre à être commercialisé sur le marché français, après que les deux premiers (Babymo et Kiditel) aient été retirés de la vente.

Vive opposition des associations

Le logiciel de gestion de contactSelon nos confrères de ZDNet, deux associations s’opposent d’ailleurs fermement à sa vente. Agir pour l’environnement et Priartem doivent d’ailleurs être reçues par le ministre de la Santé, Roselyne Bachelot dès janvier prochain. Mme Bachelot avait promis à ces deux associations d’agir face à ce genre d’appareil. Depuis septembre rien n’a été fait alors que les deux associations réclament purement et simplement un décret du ministre interdisant la commercialisation de mobiles pour enfants en France

Un rapport peu rassurant

Selon une étude de 2005 du National Radiological Protection Board britannique, le cerveau d’un enfant absorbe 60 % de rayonnement électromagnétique de plus que celui d’un adulte. Ces experts ont d’ailleurs clairement recommandé de ne pas fournir un téléphone mobile à un enfant de moins de 9 ans.

Imaginarium se défend

Le constructeur avance le fait que le Mo1 est muni d’un haut-parleur se déclenchant automatiquement lors d’un appel. Cela permet à l’enfant de ne pas approcher le téléphone à son oreille. Le Mo1 est en vente au prix de 99 euros sur le site d’Imaginarium ainsi que dans ses cinq magasins français.

L’analyse : Choisir un tel appareil pour son enfant n’est pas chose facile. D’un côté, Imaginarium argue que 55 % des petits Espagnols de 10 à 14 ans sont déjà équipés (soit plus d’un million d’enfants). Mais faut-il pour autant commencer à les équiper dès six ans ? Les études scientifiques nous prouvent que cela n’est pas recommandé tandis que les constructeurs trouvent des parades. En attendant une probable et prochaine législation, seuls les parents sont responsables de ce choix.