iMessage : Apple n'a aucun intérêt à s'ouvrir à Android

La WWDC 2016 s’est achevée et à aucun moment Apple n’a évoqué un éventuel portage d’iMessage sur Android. Pourtant, la rumeur avait enflé la semaine dernière avec un papier de MacDailyNews qui évoquait de bonnes chances [pour iMessage, NDLR] d’arriver sur Android d’ici la fin de l’année. » Une éventualité qu’un responsable d’Apple a rapidement balayé lors d’une interview accordée à Walt Mossberg, pour The Verge.

Cité en source anonyme, il indique qu’Apple ne trouverait aucun intérêt à porter son service de messagerie sur Android. Il est aujourd’hui florissant et compte pas moins d’un milliard d’utilisateurs actifs. Contrairement à Apple Music qui avait besoin de se constituer une base d’abonnés, iMessage a suffisamment été adopté pour permettre à Apple d’en extraire des données profitables à son développement et à celui d’une IA capable d’apprendre des habitudes de ses utilisateurs.

>>> Lire : Apple iMessage : dès cette année sur Android ?

En outre, en restant cantonné aux systèmes d’exploitation d’Apple, iMessage sonne également comme un argument pour attirer les consommateurs vers les appareils Apple, du Mac à l’iPhone en passant par l’iPad, tous ces produits disposant de la fonctionnalité iMessage. Conserver et emprisonner au mieux le consommateur demeure une méthode infaillible. Elle passe ici par iMessage, mais aussi par les applications qu’il faut acheter de nouveau si l’on passe d’iOS à Android, et inversement.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire