Un bâtiment solaire au campus de Tokyo


Tokyo Institute of Technology, l’université la plus prestigieuse du Japon et de toute l’Asie a fait parler d’elle avec son nouveau bâtiment embarquant pas moins de 4500 panneaux solaires. Ce qui est peut-être normal dans le pays du Soleil Levant.

Baptisé Environment and Energy Innovation Building, la bâtisse porte très bien son nom. Les façades sud et ouest ainsi que le toit de cet immeuble de sept étages sont touts couverts de panneaux photovoltaïques. Ils couvrent alors Les 4500 panneaux peuvent générer 650 KW en tout. Cela ne s’arrête pas là, le nouveau bâtiment d’Okayama, à Meguro est également équipé de piles à combustibles pouvant générer 100 KW. On annonce que le bâtiment, également nommé Green Hills 1st Building consomme deux fois moins d’électricité qu’un bâtiment « ordinaire ».

L’installation de ces dispositifs exploitant des sources d’énergies renouvelables a couté 3,6 milliards de yens, soit 33 millions d’euros.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire