Un patient reçoit un implant crânien imprimé en 3D


L’impression 3D continue de faire son effet dans le monde de la médecine. Après avoir reconstitué le visage d’un patient, la technologie donne cette fois naissance à un implant crânien. Une prothèse imprimée en 3D que les médecins ont réussi à poser chez un patient américain.

Fabriqué à partir de polyéthercétonecétone ou PEKK, cet implant a permis de remplacer 75% de la boîte crânienne d’un individu, resté anonyme aux Etats-Unis. Il a été conçu par la firme Oxford Performance Material. Le principe est simple : le patient doit se faire scanner le crâne, afin d’en évaluer les lésions et obtenir une reconstitution en 3D. Ces informations permettent de créer un fichier numérique, afin de confectionner un implant sur-mesure. Vient ensuite l’impression couche par couche grâce à une imprimante 3D par frittage laser. Au final, deux semaines ont été nécessaires pour la création d’un implant crânien personnalisé. Agrémenté de petits trous, celui-ci a pour avantage d’être plus adapté en se rapprochant davantage de l’os humain.

De telle opération devrait permettre de changer le quotidien de plus de 500 patients aux États-Unis. Le procédé devrait toutefois se démocratiser dans d’autres pays dans l’avenir.


Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire