Quand l’impression 3D s’essaye à la cuisine

Le constat s'impose : l’impression 3D, tout y passe. Après tous ces essais dans des domaines où on ne l’attendait pas forcément, l’impression 3D continue de faire sensation et se dirige cette fois dans la cuisine. Dernièrement, des chercheurs ont réalisé une machine qui imprime la nourriture en 3D.

En effet, le professeur Hod Lipson, l’homme à la tête du CCSL (Cornell University's Computational Synthesis Lab), assisté par Evan Malone et Dan Périard on conçu ce qu’on pourrait désigner comme une imprimante alimentaire. Le projet est baptisé « Fab@home » L’appareil fonctionne exactement comme une imprimante sauf que l’on utilise des ingrédients alimentaires en lieu et place du plastique, de la cire et les autres composants utilisés plus couramment pour l’impression 3D. L’appareil permet alors de fabriquer de la nourriture à partir d’un plan 3D informatisé réalisé avec le programme FabApps.

La bonne nouvelle c’est que les aliments ainsi obtenus sont comestibles et ne présentent aucun danger pour la santé. La moins bonne c’est que le goût est encore loin de satisfaire. Quoi qu’il en soit, cette technologie semble promise à un délicieux avenir.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire