Pour 2 dollars, ils créent une lentille imprimée en 3D


L’application de l’impression 3D dans la médecine fait doucement son chemin. Néanmoins, la récente création qui en découle pourrait faciliter la tâche des médecins. Il s’agit d’une lentille microscopique qui, une fois montée sur un terminal, fait office de dermatoscope fonctionnel.

On doit cette lentille imprimée en 3D aux chercheurs de l’Université nationale australienne. Le concept se base sur l’effet optique engendré par une goute d’eau. L’équipe du Pr Steve Lee a donc réussi à imprimer en 3D un gel de PMDS (un polymère de silicone) sur une lame de verre.  Ils l’ont ensuite cuit à 70°C jusqu’à ce qu’il durcisse. En répétant l’action et en y ajoutant une goute de la précieuse matière, ils sont parvenus à obtenir une lentille de quelques millimètres d’épaisseur. Capable d’agrandir une image de 160 fois, sa résolution est d’environ 4 microns. Coût de l'opération : 2 dollars selon ses concepteurs.

Une telle invention permet de rendre la microscopie médicale à la portée de tous. Grâce à ce procédé peu coûteux, les médecins pourront diagnostiquer un patient avec un smartphone ou une tablette pour détecter les maladies de la peau.

A l’état de prototype, ses concepteurs sont en train d’améliorer le processus afin de créer des lentilles imprimées en 3D plus grandes et performantes.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire