Voici le premier mini-réacteur imprimé en 3D

A l’heure où l’impression 3D se démocratise, General Electric surfe sur la tendance pour dévoiler son dernier-né. Fruit de plusieurs années de recherche et de développement, il s’agit d’un mini-réacteur fonctionnel, entièrement imprimé en 3D.

Baptisé GE90, ce turboréacteur fait à peu près la taille d’un ballon de foot américain. Créé sur mesure à partir d’une imprimante 3D, le prototype a été modélisé sur la base d’un réacteur destiné à un petit avion. Mesurant 30cm de long pour 20 cm de diamètre, il est opérationnel et sa vitesse de rotation est  de 33.000 tours par minute. Quant à sa fabrication, la firme conceptrice s’est basée sur une variante de l’impression 3D par frittage laser sélectif. Il devient ainsi possible de fusionner les couches de métal. La poudre métallique étant posée couches par couche. Contrairement aux techniques d’impressions classiques, ce procédé offre la possibilité de développer des formes géométriques complexes. En plus de gagner du temps, il requiert également moins d’outillage.

Ce mini-réacteur imprimé en 3D ne sera pas produit ni commercialisé. Les concepteurs ont conçu le prototype en guise de démonstration du procédé.

Mini-réacteur imprimé en 3D

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire