Des cellules humaines imprimées en 3D, c'est fait

Assez nouvelles dans le paysage de la technologie pour le grand public, les imprimantes 3D sont en plein développement, et les scientifiques de tous bords s’y intéressent de plus en plus. L’Université Heriot-Watt d’Édimbourg, en Écosse, affirme être parvenue à créer des cellules-souches humaines grâce à une imprimante 3D.


Les chercheurs de l’université annoncent en effet avoir réussi la création de cellules-souches embryonnaires grâce à une imprimante 3D. La découverte est surtout une évolution de technologies passées, puisqu’il était déjà possible de créer des cellules en trois dimensions. Mais c’est bien la première fois qu’une imprimante 3D peut être utilisée pour une culture de cellules embryonnaires.


À terme, ces scientifiques espèrent notamment ouvrir la voie à la création d’organes destinés à la transplantation sur des personnes malades, les cellules-souches étant connues pour être capables de recréer presque n’importe quel type de tissu présent dans le corps humain.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires