Miam ! Des bonbons imprimés en 3D

Votre steak vous le prendrez saignant, à point ou imprimé en 3D ? Si cette phrase n’est pas prête d’être prononcée dans un restaurant, l’équivalent pourrait être entendu, très bientôt, dans les confiseries. Car à défaut d’imprimer en 3D des côtes de bœuf, la société 3D Systems a réussi à imprimer des bonbons.

Le procédé est d’une rare simplicité : remplacer le plastique par du sucre. L’imprimante qui réalise cette prouesse porte bien son nom : ChefJet.

L’avantage d’une telle méthode réside dans la forme qu’il est possible de donner aux bonbons. Il n’y a littéralement pas de limites puisqu’à partir du moment ou un plan existe et qu’il est réalisable, ChefJet s’exécute. Le résultat donne des bonbons aux formes assez surprenantes. L’inconvénient c’est que le consommable n’est qu’un mélange de sucre et d’eau, pour l’instant très limité. L’imprimante ne maîtrise pas non plus la gélatine qui permet de créer une grande partie des bonbons connus.

En revanche, sur le goût ChefJet ne fait pas de compromis puisqu’il est possible d’instiller dans le sucre la saveur de son choix, du chocolat à la fraise en passant par la banane.

3D Systems a annoncé deux modèles pour sa ChefJet. Le premier est monochrome et permet d’imprimer des bonbons jusqu’à 15 cm de hauteur, largeur et profondeur. Il ne devrait pas dépasser les 5 000 dollars. Quant au second, le modèle « Pro » il imprime des bonbons légèrement supérieurs à 20 cm, colorés mais pour un prix deux fois supérieur soit environ 10 000$. Les deux Chefjet sont attendues pour le second semestre de 2014.

Retrouvez toutes les nouveautés du CES 2014 sur notre page CES

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire