Accusé à tort d'avoir piraté Windows

Windows Vista Web CaféLe système Windows Genuine Advantage (WGA) commence à se faire connaître des utilisateurs de Windows XP et Windows Vista. Créé pour vérifier l’authenticité d’une version de Windows, il est capable d’interdire l’accès à certains programmes et mises à jour aux versions pirates du système. Seulement voilà, quand WGA s’emballe, cela cause quelques problèmes et certains utilisateurs du système de Microsoft se sont vus accusés à tort de l’avoir piraté.

WGA perd le Nord

Certains utilisateurs de Windows ont eu la surprise, vendredi dernier, de constater que WGA, qui ne leur avait pas posé de problème jusque-là, leur refusait l’accès à certains services et mises à jour, sous prétexte que leur version de Windows n’était pas légale. Les systèmes dûment achetés et installés sur leur machine ne se sont pas soudainement transformés en versions pirates, il s’agit « simplement » de WGA, l’outil de vérification, qui a rencontré certains problèmes et a envoyé des messages erronés aux utilisateurs.

Problème réglé

Le problème ayant été réglé depuis, Microsoft invite ses utilisateurs à se reconnecter pour retenter une validation de leur système, qui devrait cette fois bien se passer. « Nous savons que c’est un problème serveur qui est à l’origine de l’incident, explique Phil Liu, responsable programme dans l’équipe WGA de Microsoft, mais la cause n’a pas encore été identifiée ». Microsoft n’a pas communiqué le nombre d’utilisateurs touchés par ce problème, bien qu’il ait pu se montrer très gênant. Les ordinateurs touchés par ce problème pouvaient voir certaines de leurs fonctions désactivées, voire passer en mode restreint.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
11 commentaires
    Votre commentaire
  • Vedlen
    [troll]
    0
  • g-style
    leur Système WGA sera leur pertes... il est trop lourd et quoi qu'ils fasse il est systèmatiquement contournable et contourner...
    0
  • floboss@IDN
    Ce système est complétement inutile car contourner depuis bien longtemps déjà.
    0