La nudité interdite sur Instagram : c’est la faute d’Apple

Ce n’est pas une nouveauté, le réseau social Instagram (propriété de Facebook) ne tolère pas la nudité. Le moindre téton apparent est très rapidement censuré, du moins lorsqu’il s’agit de celui d’une femme. Le mouvement #freethenipple entend précisément faire tomber les tabous autour de la poitrine féminine, et d’en faire accepter l’image sans sexualisation. Cette campagne a donné l’occasion au CEO d’Instagram, Kevyn Systrom, de s’expliquer sur cette censure.

À l’occasion d’une conférence à Londres, le patron du réseau social a justifié la politique de sa société par les contraintes imposées par une autre firme : Apple. En effet, le créateur de l’iPhone aurait une ligne directrice très stricte concernant les classifications d’âge pour les applications disponibles dans l’App Store. Celles qui veulent diffuser du contenu dit « explicite » sont contraintes d’afficher une classification 17+.

Seulement, Instagram tient à conserver son évaluation 12+, afin de toucher une plus grande audience. La censure sur les photos publiées sur l’application a donc de bonnes chances pour durer encore un certain temps, du moins tant qu’Apple ne reverra pas ses conditions pour les classifications d’âge. De nombreuses célébrités qui ont pris part au mouvement #freethenipple depuis ses débuts l’année dernière, le dernier exemple en date étant le top Naomi Campbell.

Lire : iPhone : les meilleures applications gratuites

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire