Bolt : Instagram lance son snapchat

Lors du rachat d’Instagram par Facebook, les choses étaient claires : l’un ne sera pas grignoté par l’autre et les deux services continueront à fonctionner en parallèle. Et force est d’admettre que c’est le cas, au point qu’ils se font aujourd’hui concurrence. Le mois dernier, Facebook lançait Slingshot, un concurrent de Snapchat, et c’est au tour d’Instagram d’en faire de même avec Bolt.

Lire : Facebook lance Slingshot, son concurrent à Snapchat

La principale ressemblance entre toutes ces applications, c’est le côté éphémère des images partagées. L’interface est aussi minimaliste que sait l’être Snapchat, il suffit de taper une fois sur l’écran pour prendre une photo ou de rester appuyer pour enregistrer une vidéo. Par contre, n’espérez pas pouvoir tester ce nouveau logiciel pendant les vacances : Bolt est en phase de tests dans trois pays seulement, La Nouvelle-Zélande, Singapour et l’Afrique du Sud. L’application est compatible Android et iOS et devrait être plus largement répandue prochainement.

Cette faible diffusion ne l’empêche pas de déjà souffrir des critiques d’une autre firme californienne auteur dans une application d’appels gratuite. Son nom ? Bolt. Le CEO de la société, Andrew Benton, explique dans une lettre ouverte qu’il n’est « pas trop tard pour réfléchir à un autre nom avant le lancement », et n’hésite pas à projeter son concurrent à place « imaginez comment vous seriez senti si Google, Apple ou Facebook avait lancé une application de partage de photo appelée Instagram en 2011 ».

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire