Instagram fait marche arrière sur la publicité

Après s’être d’abord expliqué sur les modifications des ses conditions générales d’utilisation, Instagram fait finalement marche arrière pour revenir à la version précédente.

Dans un billet publié sur le blog du service, Kevin Systrom, cofondateur d’Instagram, revient encore une fois sur la polémique au sujet des nouvelles conditions d’Instagram et annonce un retour à l’ancienne version des CGU en ce qui concerne la publicité. « A cause des retours que nous avons eu de votre part, la section publicité retourne à la version originale qui est effective depuis que nous avons lancé le service en octobre 2010 », explique Kevin Systrom. Il se défend également d’avoir voulu vendre les photos des utilisateurs à des sociétés tierces : « Il y a eu une confusion et de réelles préoccupations sur ce que seraient nos éventuels produits publicitaires et comment ils pourraient fonctionner ».

Instagram ne se prive pour autant pas de modèle publicitaire. Le service, racheté par Facebook en avril 2012, se donne simplement plus de temps pour développer son modèle économique et, une fois celui-ci défini, modifiera alors les conditions d’utilisation en conséquent : « Nous allons prendre le temps de développer notre modèle, et ensuite revenir vers nos utilisateurs et leur expliquer comment nous voudrions que notre modèle publicitaire fonctionne ».

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • pikanaz
    Vous, les utilisateurs de ces services, refilez vos données perso parce que c'est "gratuit" ou pour d'autres raisons, puis un jour vous vous étonnez qu'ils les monétisent. Moralité ce n'est pas à Instagram, Facebook et autres qu'il faut en vouloir, car rien n'est gratuit.
    0