Intel en dit un peu plus sur le Project Alloy, son casque de réalité augmentée

Si les casques de réalité virtuelle doivent impérativement être connectés à un PC ou une console en filaire, Intel planche sur un nouvel appareil. Baptisé Project Alloy et s'affranchissant d'une liaison filaire, celui-ci n'est pas sans rappeler un autre dispositif que l'on commence à bien connaître : HoloLens de Microsoft.

C'est au cours d'une conférence donnée au CES (qui se déroule à Las Vegas), qu'Intel s'est montré un peu plus prolixe sur le Project Alloy. Si ce dispositif avait annoncé en août dernier, Intel a tenu cette fois à démontrer sa mise en application par l'intermédiaire d'une vidéo. L'appareil fonctionne sans fil et s'apparente davantage à de la réalité augmentée qu'à de la réalité virtuelle. Intel nomme d'ailleurs sa technologie de la « réalité fusionnée » (merged reality). Le porteur du casque peut en effet voir son environnement, tout en profitant d'un affichage virtuel dans son champ de vision. Une technique similaire est employée sur l'HoloLens de Microsoft, qui se destine essentiellement au marché des entreprises. Intel pourrait-il se tourner du côté des gamers ? Réponse dans quelques mois.

Car le casque ne sera pas commercialisé avant la fin de l'année, et on ignore encore quel en sera le tarif. Intel précise néanmoins que sa technologie peut-être employée par d'autres constructeurs, qui voudraient l'intégrer dans leur propre solution.

Présentation du Project Alloy au CES 2017.


>> Test Microsoft HoloLens : encore limité, mais déjà révolutionnaire