Comment escroquer toute une communauté d’internautes ?

Il est une chose que nous devons avouer, ici à la rédaction, c’est notre incompréhension face à toute une communauté de personnes cherchant par tous les moyens possibles à pourrir l’existence de son prochain.
C’est ce genre de tendance qui a donné lieu à toute une flopée de virus et vers dont nous n’arrivons aujourd’hui même plus à nous débarrasser, à des tonnes de spams quotidiens envoyés par on ne sait jamais trop quelle entreprise aux pratiques douteuses, ainsi qu’à des gens que nous pourrions appeler vulgairement des « acharnés du clavier », ceux qui seraient capables de passer des nuits devant leur écran, tapotant sans cesse dans l’unique espoir de trouver un mot de passe donnant accès à un quelconque serveur, dans l’espoir de pouvoir virtuellement frimer devant les copains.
Toujours dans cette catégorie, nous retrouvons également ceux qui présentent des solutions miracles pour pirater les comptes de leurs victimes, et les diffusent sur le Net contre un petit pécule.
C’est le cas d’un petit logiciel diffusé dernièrement par un petit malin, affirmant que ce dernier pouvait, en une heure, retrouver le mot de passe d’un compte hotmail en lui donnant juste l’adresse...

Chroniques d'un arnaqueur arnaqué

L’arnaque semblait évidente pour certains, d’autres se sont pourtant fait avoir.
Un jeune homme caché sous le pseudonyme de Kernel P proposait sur son site un logiciel aux propriétés extraordinaires pour quiconque se reconnaît dans la description ci-dessus.
Ce logiciel se disait en effet capable de retrouver sur simple indication d’une adresse hotmail le mot de passe de cette dernière, vous donnant alors accès à une quantité d’informations sur la victime.
Tout ce qu’il y avait à faire était donner l’adresse en question et d’attendre une heure, le temps que le programme fasse sa petite recherche.
Mais ce programme, outre l’outil rêvé du pirate en herbe, se révélait être une formidable arnaque.
Proposé uniquement après paiement d’un système ALLOPASS, le logiciel renfermait en réalité un cheval de Troie, rendant du coup votre ordinateur vulnérable, et certainement pas celui de la personne que vous tenterez d’ennuyer.
Mais le manque de commun de la chose, c’est que l’auteur a poussé la "plaisanterie" un peu plus loin, puisque son site, aujourd’hui fermé, affiche fièrement la phrase : " Merci à tous ceux qui ont participé au financement de mes vacances ! :) Joyeuses fêtes de fin d'année ! "
Plaisanterie à part, il faut tout de même garder à l’esprit que ce genre d’acte est condamné par la loi, d’une part pour incitation à l’intrusion sans permission dans un système, d’autre part pour la diffusion d’un virus.
Il faudra enfin savoir rester sur ses gardes, puisqu’il n’est pas exclu que l’auteur de cette plaisanterie puisse réitérer l’exploit, le jour où il aura de nouveaux besoin de vacances...

Source : Zataz
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
25 commentaires
    Votre commentaire
  • milowen@IDN
    jouer sur la crédulité des gens est une des choses les plus faciles à faire !

    mais c'est clair qu'il faut être un sacré enfoiré pour en profiter !
    0
  • matosh
    Salut, joyeuses fêtes de fin d'année et bonnes vacances à toi aussi. Personnellement c'est la première fois où je n'est pas envie de plaindre les escroqués.
    0
  • noldarn
    Citation:
    c'est la première fois où je n'est pas envie de plaindre les escroqués.

    Tu dis ça parce qu'eux-mêmes voulaient 'escroquer' quelqu'un en accédant à son compte hotmail ?
    0