J’aime les internautes : le gouvernement parodié

J'aime les internautesLa semaine dernière, Christine Albanel et le ministère de la Culture lançaient le site J’aime les artistes (voir Christine Albanel aime les artistes), destiné à communiquer autour de la loi Création et Internet.

Il n’a pas fallu plus de quelques heures pour que l’UFC-Que Choisir lance une parodie de ce site : Ça va couper (voir Hadopi : Dédé répond à Christine Albanel). Aujourd’hui, une nouvelle parodie est en ligne, et se nomme “J’aime les internautes”.

Un site pour aimer les internautes

J’aime les internautes.com reprend donc la même charte graphique et le même principe que le site lancé par le gouvernement, mais cette fois avec des arguments qui vont à l’encontre de la loi HadopiProjet de loi française relative à la protection des droits d’auteur sur Internet. Elle introduit notamment le concept de riposte graduée et prévoit l.... Aux « dix points clés pour comprendre le projet de loi », ce site répond par « dix bonnes raisons de dire non à la loi Création et Internet ». Ce site, qui est né de l’initiative de nos confrères Numerama.fr, vient donc contrer les arguments avancés par la ministre de la Culture. En haut de la page, des chiffres clés également, toujours sur un ton satirique : « En France, 1000 internautes bannis chaque jour. Dont combien d’innocents ? ».

Ce site est surtout une reprise de la réponse de Guy Bono, député européen, lors de la création du site “J’aime les artistes”, en précisant qu’« il faut aimer les internautes, aussi ». Il dénonce ainsi le manque de preuve solide, sans pour autant offrir à l’accusé un moyen de défense devant la sanction (puisque la coupure de la connexion n’est pas décidée à l’issue d’un procès). Une lecture bien différente de celle du gouvernement, et qui ne manquera de provoquer des réactions de toutes parts.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
33 commentaires