Des cyber policiers en Chine

Infos-du-Net.comJingjing et Chacha ne sont pas des policiers comme les autres. Personnages virtuels, ils contrôlent les internautes de la province chinoise de Shenzhen qui s’aventurent sur les sites de casino en ligne.

Ces deux cyber policier patrouillent depuis le mois de janvier dernier et les autorités de cette province du sud de la Chine affirment que leur travail porte ses fruits. Les tricheries et autres méfaits sont en baisse de 60% depuis le début de l’année. Jingjing est un homme et Chacha une femme, et leur tâche quotidienne est d’avertir les internautes des règlements sur le jeu qui s’appliquent sur les différents casinos en ligne. Ils donnent également des informations sur les criminels qui opèrent sur les sites en question afin de prévenir les utilisateurs des arnaques potentielles. Ils sont enfin des personnages virtuels que l’internaute peut contacter afin de reporter des actes délictueux dont il a été témoin ou victime. Depuis la création de ce service, les policiers en ligne ont reçu plus de 1600 messages les avertissant de crimes commis en ligne.

111 millions d'utilisateurs

La province de Shenzhen, une des plus équipée en Internet en Chine, abrite 4 millions d’internautes et plus de 5000 sites importants. Ces deux cyber policiers sont une réponse des autorités à la croissance des délits en ligne qui accompagnent l’explosion de l’Internet chinois.

Devant le succès de l’opération, les autorités chinoises ont décide d’augmenter le nombre de cyber policier dans les autres provinces "à risque" de Chine, à savoir, Chongqing, Hangzhou, Ningbo, Qingdao, Xiamen, Guangzhou, Wuhan et Chengdu. A l’heure actuelle, les 111 millions d’internautes chinois sont la seconde nation numérique au monde derrière les Etats-Unis, ce qui explique la nécessité selon les autorités de mettre en place des contrôles.



Source : Shangai Daily
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
5 commentaires
    Votre commentaire
  • gundz@IDN
    Mouai d'un côté une bonne idée,mais de l'autre une très mauvaise....
    mais on aurais pu ce passer des nom,qui sont un peut disont
    très difficilement pronomçable :nod:
    0
  • SmartizBzh
    Citation:
    Mouai d'un côté une bonne idée,mais de l'autre une très mauvaise....


    Waouh c'est très constructif et très argumenté ce que tu nous dis là ...
    Moi personnellement je trouve que c'est une assez bonne idée.
    Je ne vois pas en quoi ceci pourrait nuire à quiconque, mis à part bien sûr à ces "pirates" qui agissent sur ces fameux sites...
    Mauvaise idée ? je ne crois pas... A moins que quelqu'un puisse éclairer ma lanterne ?
    0
  • Puzzola
    Le mauvais coté, c'est la délation. Va savoir si Jingjing et Chacha prennent le temps de tout bien vérifier.
    0