Pas assez de DRM sur Internet !

Steve JobsDécidément, quand le vent tourne, c’est vraiment dans tous les sens. Avec la démocratisation des services de téléchargement payants sur Internet, les DRM devenaient peu à peu un standard. Seulement, les nombreuses restrictions qu’ils imposent conduisent peu à peu à l’abandon de ces technologies par Apple et consorts. Mais voilà, il semblerait que la disparition des DRM ne soit pas du goût de tout le monde. La société MRT (Media Rights Technologies) vient de condamner publiquement Apple, Microsoft et autres pour ne pas utiliser suffisamment de DRM, alors même que ces compagnies visent la disparition de ces formats.

MRT veut plus de DRM

Un nouveau conflit autour des DRM va-t-il avoir lieu ces prochaines semaines ? Cela se pourrait bien, mais dans l’autre sens, cette fois. MRT milite en effet pour une utilisation plus régulière et plus stricte de ces formats de protection numérique, tandis que les plateformes de téléchargement, prises entre deux feux, seraient plus disposées à s’en débarrasser. Quatre acteurs du marché sont principalement visés : Apple (pour iTunes), Microsoft (pour Vista), RealNetworks (pour RealPlayer) et Adobe (pour Flash). Chacun proposent en effet des lecteurs permettant de lire des formats sans DRM, et chacun tend de plus en plus à abandonner progressivement ces formats à l’avenir.

« CNN, NPR, Clear Channel, MySpace, Yahoo et YouTube utilisent tous ces lecteurs illégaux pour distribué du contenu sous droit d’auteur » explique Hank Risan, CEO de MRT, précisant que ces quatre grands représentent 98% du multimédia sur Internet. « Nous tiendrons tenir les concernés pour responsables. » MRT n’hésite donc pas une seconde à attribuer la prolifération de la violation de droits d’auteur à ces quatre grands industriels. En outre, l’entreprise semble confondre « diffusion illégale » et « diffusion sans DRM ». Dans le contexte actuel, il semble improbable de voir une poursuite judiciaire pour non-utilisation de DRM. Reste maintenant à savoir si Apple et consorts sont prêts à revenir sur leur décision d’abandon des protections numériques.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
9 commentaires
    Votre commentaire
  • petitemarmotin
    Cette MRT ne serait pas une entreprise vivant grace à la vente de technologie DRM par hasard... ?
    0
  • Kenelm
    C'est vraiment des douches ces mecs...
    0
  • noldarn
    Citation:
    Cette MRT ne serait pas une entreprise vivant grace à la vente de technologie DRM par hasard... ?

    Ou bien ils ont déposé un brevet sur les DRMs ;-)
    0