L’Internet haut débit avance à son rythme en Europe

Les Français ont pour habitude récurrente de se plaindre.
Un bon sujet pour se plaindre, notamment en ce moment, peut être le nombre de connexion Internet à haut débit dans le pays, encore assez faible dans le pays qui compte pourtant près de 25 millions d’internautes.
Ce nombre de lignes haut débit encore peu élevé est notamment du au fait que la France compte une grande partie de sa population vivant en milieu rural et mal desservi par les technologies permettant de les acheminer.
Cependant, lorsque l’on compare notre chère France avec les autres pays européens, on se rend finalement compte que le pays n’est pas si mal loti, et que le taux de pénétration du haut débit est loin d’être aussi faible que dans certains autres pays de l’union...

Comme chaque année, la Commission européenne a publié son rapport sur la réglementation et les marchés des communications électroniques en Europe.
Parmi les nombreuses données recensées dans ce rapport, un qui nous concerne tout particulièrement, internautes que nous sommes, et qui concerne le taux de pénétration de l’Internet haut débit dans les foyers des différents pays européens.
Cette partie du rapport indique de bons chiffres de manière générale pour l’Europe, notamment avec une moyenne de 52 000 nouveaux abonnés au haut débit en 2005 contre 38 000 en 2004, portant la totalité des lignes haut débit en Europe à 52,6 millions au 1er octobre 2005.
Le taux de pénétration moyen en Europe est de 11,2 % pour 2005, emmené largement par les Pays-Bas, qui se classent premiers en terme de taux de pénétration (24 % pour le pays).
La Hollande est suivie de près par le Danemark (23 %) puis par la Finlande (20 %).
Dans ce classement, on pourrait penser que la France ratisse le bas du tableau, mais il n’en est rien, puisqu’elle se classe septième avec 15 % lignes haut débit.
Le milieu du tableau compte l’Allemagne, l’Espagne ou encore le Portugal avec chacun 11 %.
Les mauvais élèves, occupant les 23, 24 et 25e places de ce tableau, comptent respectivement 2 % (Slovaquie et Pologne) et 1 % (Grèce) de lignes haut débit.
Pour nos amis francophones, la Belgique arrive 5e avec 18 % et le Luxembourg est 8e pour 13 %.

Source : Journal du Net
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
5 commentaires
    Votre commentaire
  • sux__
    Les gréces ont pas de chance xD
    0
  • Evers
    On dit les grecs :-D
    0
  • beefo
    Et pour nos amis francais qui ne seraient pas content des services proposés dans le domaines... ne vous plaignez pas...

    en Belgique, pour 2 à 3 fois plus cher, nous avons 2 à 3 fois moins de services... L'ADSL 2, c'est l'occasion pour les operateurs de gonfler nos factures, la télévision et le téléphonie par ADSL aussi!

    A l'heure actuelle, il n'y a que tres peu d'offres "tout inclus" valables...et les taux de transfert plafonne encore à 8Mb !!!

    Vous n'avez pas envie de proposer à vos differents opérateurs de s'interesser àa ce petit marché et de niquer la suprematie des ces c*$%# de Belgacom ??? :-)
    0