Internet Explorer 8 grignote IE7

Sorti par surprise la semaine dernière, Internet Explorer 8 devait contrer les offensives de Chrome, Safari et bien entendu Firefox. Finalement, sa première victime sera Internet Explorer 7.

Une part encore peu représentative

En moins d’une semaine, IE8 a ainsi réussi à grappiller 2 % de la part de marché globale des navigateurs Internet. Dans le même temps, IE7 a vu sa part baisser de 2,6 points. Internet Explorer 7 reste toutefois largement en tête avec une part 36,9 %. Phénomène plus étonnant, Interenet Explorer 6 gagne 1 point et se place ainsi en troisième position avec 23,5 %.

Le deuxième incontesté reste bien entendu Firefox et ses 25,7 %, loin devant Safari (3,2 %, + 0,5), Chrome et Opera, qui se classe bon dernier. Cela reste encore à confirmer, mais il semble donc qu’Internet Explorer 8 n’arrive pas à séduire les utilisateurs de navigateurs alternatifs pour reconquérir ses parts de marché perdues.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
12 commentaires
    Votre commentaire
  • recma
    IE8 ne décollera que lorsqu'il sera proposé via Windows Update. l'utilisateur de base l'installera sans même le savoir... Et ce même utilisateur de base n'est probablement pas au courant de l'existence de navigateur alternatif. C'est aussi ce qui explique que personne ne se jette sur cette nouvelle mouture.

    Les autres navigateurs ne sont pas proposé via Windows Update, c'est pourquoi lors de la sortie d'une nouvelle version les utilisateurs avertis se jettent dessus...

    Enfin je vois les choses comme ça !
    1
  • nissartitude
    Quand on voit l'article de zdnet avec son invasion de trolls anti crosoft, ça fait peur....
    Pour ma part je reste sous Firefox en premier navigateur, pour sa simplicité et sa rapidité, mais je suis content de l'amélioration de IE avec sa 8ème version. Notamment sur la sécurité, la rapidité, et l'interaction avec d'autres navigateurs. ( possibilité d'importer les favoris de Firefox)
    0
  • Anonyme
    Firefox 2 a été proposé comme mise à jour de Firefox 1 le jour de sa sortie. Une grande partie de son succès découle de ce procédé. Dans ce cas l'utilisateur "de base" l'a installé sans réfléchir.
    De même il acceptera la mise à jour d'Internet Explorer via Windows Update.
    Ce n'est que de bonne guerre. On ne va pas reprocher aux utilisateurs non-informaticiens d'accepter une mise à jour a priori bénéfique ou d'installer n'importe quoi... c'est dans leur nature de faire ca !!

    Le plus choquant ce sont les utilisateurs qui restent sous Internet Explorer 6 qui est une vraie plaie pour le développement web !
    0