Le très haut débit par satellite sera intégré aux avions

Accéder à Internet dans l’avion, c’est déjà une réalité, mais cela reste encore assez marginal à l'heure actuelle : peu d’avions et de compagnies le proposent, et les débits sont pour le moment relativement faibles. Ce problème pourrait cependant être réglé avec une technologie nommée ESOMP (Earth Station on Mobile Platforms), permettant d’obtenir de très hauts débits théoriques.


C’est l’Ofcom, le régulateur de télécommunications britannique, qui propose cette technologie, affirmant qu’elle permettrait d’apporter simplement Internet vers les avions, les bateaux et les trains grâce à une connexion par satellite. Concrètement, cette technologie devrait permettre d’atteindre des débits « dix fois supérieurs aux connexions actuellement proposées aux passagers », soit 50 Mb/s selon un document de l’Ofcom. 


Elle est d’ailleurs déjà en train de se développer, puisque certains opérateurs satellite travaillent déjà dessus pour l’utiliser dans les prochains mois. Selon l’Ofcom, les compagnies aériennes vont donc « devoir faire un choix commercial » pour décider d’implanter cette technologie dans leurs avions. De ce côté, rien n’a encore été annoncé par lesdites compagnies. L'Ofcom affirme cependant déjà travailler sur ce projet avec différents pays en Europe ces deux dernières années, dont la France, l'Allemagne et le Luxembourg.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire