Internet: réduction de la fracture mondiale

Infos-du-Net.comLa fracture numérique mondiale tend à diminuer, selon une étude publiée par IBM et le journal The Economist.

Ce phénomène s'explique par le fait que les internautes des pays émergeants arrivent de plus en plus sur la toile mondiale grâce à des technologies bon marché, des ordinateurs à faible cout, ou des téléphones portables.

Rétrécissement de la fracture numérique

« Le rétrécissment de la fracture numérique est encourageant » peut on lire dans l'étude annuelle. « Ceci est particulièrement évident en terme de connectivité basique: les marchés émergeants apportent la grande majorité des nouvelles connections par téléphone et à l'Internet ».

Des niveaux égaux

Peter Korsten, de IBM, explique que dans certaines régions de Chine et de l'Inde, tel Shangai et Bengalore, les niveaux de connection Internet et de connection par téléphone portable sont identiques à ceux des pays occidentaux. Ceci explique qu'en moyenne, l'écart entre les continents s'amenuise. « C'est la première fois que nous voyons un niveau équivalent entre pays développés et pays en voie de développement en terme de connectivité. C'est aux gouvernements de faire de cela un avantage en terme d'éducation et d'autres initiatives » dit il.

Un panel de critères

Par ailleurs, l'étude s'intéresse aux usages de l'Internet de par le monde. Usages professionnels afin d'améliorer la productivité et de réduire les couts, mais aussi usages en terme de services publics rendus aux citoyens de différents pays. L'étude montre que comparativement à l'an passé, tous les pays ont amélioré leurs potentiels numériques. Mais l'amélioration est nettement plus sensible dans le tiers de queue de la liste qu'au sommet. De fait, ce mouvement explique à lui seul le retrécissement des inégalités à un niveau mondial entre les pays.

De gros écrats demeurent

Toutefois, les différences entre pays restent majeures. A titre de comparaison, les écarts entre le premier de la liste, le Danemark, félicité pour les véritables économies publiques réalisées grâce à un service en ligne performant, et le dernier, l'Azerbaïdjan, sont énormes. Sur une échelle de 0 à 10, les danois récoltent la note de 9, alors que les azeris se contentent d'un faible 2,9. La Chine et l'Inde sont respectivement 53ème et 57ème, avec des notes de 4,25 et 4.02. A la suite du Danemark dans le trio de tête, on trouve les Etats-Unis, suivis de la Suisse qui monte sur le podium au détriment de la Suède, quatrième.

L'usage performant de l'Internet

Le Danemark est en tête grâce à la fois à une sécurisation des réseaux, une connectivité sans fil hors pair, mais aussi des sevices bancaires en ligne et des services publics qui ont permi l'an passé une économie de 50 millions d'euros dans le budget de l'état, et 150 millions d'euros de taxes en moins.



Source : Reuters
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • Aurelgadjo
    Citation:
    De gros écrats demeurent


    écrats ? :arf:

    sinon, le logo "ibm" est fait avec paint ? :jesors:
    0