Les sites Internet de renseignement profitent de la mort du 12

Renseignements téléphoniquesAlors qu’on annonçait la disparition du 12 au profit des numéros en 118 comme une avancée pour le marché des renseignements, force est de constater que celui a plutôt fondu comme neige au soleil.

Un marché réduit de moitié

Entre 2004 (dernière année du monopole du 12) et 2007, le marché est passé de 270 millions d’appels pour 300 millions d’euros à 140 millions d’appels pour 160 millions d’euros, soit une baisse de presque de moitié.

PagesJaunes.fr en forte hausse

C’est Michel Datchary, directeur général de PagesJaunes.fr qui a annoncé ces chiffres lors de la présentation des résultats de son entreprise. Son site est d’ailleurs l’un des grands gagnants de la libéralisation du marché puisqu’il a vu bondir son audience de 40 % entre 2005 et 2006 et de 13 entre 2006 et 2007.

Une chute pas vraiment surprenante

Même si ce coup de bambou sur le marché des renseignements téléphonique est impressionnant, il n’est pas vraiment imprévu. Lors de la libéralisation du marché anglais en 2003, une baisse comparable de 45 % avait eu lieu, faute aux tarifs élevés et surtout à la mauvaise qualité de service rendue.

En France, ce sont finalement quatre numéros qui trustent le marché sur les 21 existants : 118 218 (Le Numéro, 50%), 118 712 (Orange, entre 30 et 35 %), le reste étant partagé entre le 118 000 et 118 008 (PagesJaunes).

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • Skywalker22
    Le 12 est pas mort, c'est devenu le 118 711, avec le même tarif qu'avant, donc beaucoup moins cher que tous les autres (ben oui la pub ça coûte...).
    0