Le safe sex vu par Internet

safe sex passeportLe 1er décembre dernier a eu lieu la journée mondiale contre le SIDA. À cette occasion, la société américaine Safe Sex Bio Analytics a présenté un passeport à utiliser sur Internet, notamment sur les sites de rencontres, pour indiquer aux autres qu’on n’est infecté par aucune maladie sexuellement transmissible.

Lancé ce week-end aux États-Unis, il devrait arriver en Europe en 2008.

Un passeport safe sex

Va-t-on bientôt devoir présenter les résultats de ses tests de dépistage avant d’aller draguer sur un site de rencontre ? C’est ce que laisse penser ce passeport safe sex, qui vient de voir le jour outre-Atlantique. Ce passeport virtuel a pour but de faire état de la bonne santé sexuelle d’un internaute et ainsi de rassurer ses rencontres en ligne. « L’idée m’est venue alors que nous avions besoin d’un moyen indépendant pour vérifier l’état de santé de quelqu’un. Certains savent ce qu’ils ont, mais ne le disent pas, » indique Gonzalo Paternoster, à l’origine du passeport.

Pour en obtenir un, l’internaute doit se soumettre à une batterie de tests de dépistage. À l’issue de ceux-ci, et s’il ne présente aucune maladie, il reçoit un passeport contre la somme de 75 dollars (50 euros). Ce passeport est valable pendant six mois et doit être renouvelé tous les six mois pour 225 dollars (150 euros). En fonction des premiers retours aux États-Unis, il pourrait voir le jour en France et au Royaume-Uni courant 2008.

Notre avis : voilà un projet aussi surprenant qu’intéressant. Si l’idée ne va pas manquer de faire parler d’elle sur la toile, le prix de ce passeport risque également d’ouvrir un débat : 300 euros par an pour montrer patte blanche, surtout si les sites de rencontre décident de rendre ces mesures obligatoires, c’est une somme !

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
7 commentaires
    Votre commentaire
  • Sundevil
    Ou comment se faire du fric sur un truc ou l'on ne devrait pas en faire.
    Si encore il reversait tous l'argent pour la recherche, mais je ne pense pas que sa sera le cas.
    0
  • yom@n
    cette somme servira probablement à améliorer ce système et donc limiter les contaminations. Après c'est sur que c'est un peu excessif, mais quand on voit le prix d'un simple test de dépistage !
    Les pouvoirs publics devront surement faciliter l'utilisation de ce systeme et le rendre moins couteux car ce ne seront pas les laboratoires (grosses pompes à frics) qui iront chercher des solutions.
    Dans tous les cas l'idée est très novatrice et à suivre ...
    0
  • Sundevil
    "le prix d'un simple test de dépistage !"

    C'est gratuit si tu vas dans un hopital il me semble.
    0