Un ministre britannique veut faire interdire les iPad dans les écoles

Edward Timpson, ministre britannique aux enfants et à la famille, vient de plaider pour une réduction du nombre d’iPad dans les écoles du Royaume-Uni, arguant que les tablettes peuvent être utilisées par certains élèves pour en harceler d’autres. Il préconise ainsi de permettre aux professeurs d’interdire et de confisquer les iPad et autres tablettes pendant leurs cours.

« C’est un problème que nous devrions régler dans certaines écoles, celui de l’iPad et d’autres tablettes qui prennent une place de plus en plus importante dans les activités des enfants, et le fait qu’ils soient utilisés de manière inappropriée pour du harcèlement », explique le ministre. « C’est pourquoi nous avons donné la possibilité aux professeurs de confisquer et retirer ce matériel si nécessaire ». L’iPad a fait une entrée il y a quelque temps dans les écoles britanniques, et n’y avait jamais été interdit jusqu’à maintenant, et même plutôt utilisé de plus en plus pour les cours dans certains établissements. Apple a également la réputation de vouloir équiper autant d’écoles que possible avec ses tablettes, aussi bien pour accompagner le travail des élèves et des professeurs que pour faire la promotion de son matériel.

Une récente étude publiée par la London School of Economics indique cependant que le matériel électronique, notamment les téléphones portables, peuvent influer négativement sur les performances des élèves, et que leur interdiction pourrait conduire à une augmentation moyenne des notes de près de 6%. Plusieurs études sont conduites à travers le pays pour déterminer les effets des appareils électroniques sur les élèves et leurs éventuels bénéfices.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire