Fujitsu a déjà son iPad

La firme japonaise Fujitsu Siemens affirme détenir la primeur de l’appellation iPad. Il commercialise d'ailleurs déjà un produit sous ce nom. La nouvelle tablette d’Apple n’a donc pas fini de faire jaser.

Des entreprises qui se réveillent

Le géant nippon revendique l’utilisation de ce nom. Il explique vendre un produit nommé iPad aux États-Unis. Destiné aux commerces, il est utilisé pour faciliter la gestion des prix et des stocks en temps réel.
C’est en 2003 que Fujitsu a déposé une demande d’enregistrement pour la marque iPad. Celle-ci n’aurait pas encore abouti, selon un porte-parole de l’entreprise. Aussi, Apple a jusqu’au 28 février pour s’opposer à cette demande.
D’autre part, avec l’annonce de la tablette d’Apple, d’autres entreprises se sont également réveillées. Ainsi, le constructeur de semi-conducteurs, STMicroelectronics a déposé la marque IPAD en 2000.

iPad = iTampon

Quel qu’il soit, celui qui aura le dernier mot détiendra un nom prêtant aux rires dans les pays anglo-saxons. En effet, en anglais, Pad signifie serviette hygiénique. Cela n’a pas manqué de détendre les zygomatiques lors de l’annonce de la tablette d’Apple, mercredi. Sur Twitter beaucoup parlait d’iTampon.

iPad : le nouveau pari d'Apple