Le hacker d'iPad écope de 3 ans de prison

Andrew Aueenheimer, 27 ans, ancien membre du groupe de hackers Goatse Security, vient d’être condamné à trois ans de prison. Il avait participé à l’attaque d’une faille de sécurité de l’opérateur AT&T en 2010, qui a conduit au vol de d’adresses mail et de données personnelles de près de 120 000 possesseurs d’iPad.


Ce résident de l’Arkansas a en effet fait partie du groupe qui a mené l’attaque, en juin 2010, sur les serveurs d’AT&T. Cette attaque faisait suite à la découverte d’une faille dans les serveurs de l’opérateur, qui leur a permis d’utiliser un outil spécifique permettant de télécharger des données sans autorisation sur ces mêmes serveurs. L’outil en question cherchait en réalité à deviner le numéro ICC, une suite de 19 à 20 chiffres uniques qui lie chaque iPad à sa carte SIM (si celui-ci est compatible 3G). Chaque numéro correctement deviné permettait aux hackers d’accéder aux informations du possesseur de l’iPad en question.


Auernheimer a également été condamné à 73 162 dollars de dommages-intérêts qu’il devra rembourser à AT&T. Il n’est pas le seul de son groupe à s’être fait pincer. En 2011, un autre hacker impliqué dans cette attaque, Daniel Spitler, a plaidé coupable et attend toujours sa sentence.

Retrouvez toute l'actualité iPad sur notre page dédiée.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire