Pour Microsoft, iOS serait aussi peu sûr qu'Android

Si Android peut avoir mauvaise réputation pour certains soucis de sécurité, il semblerait qu’iOS n’y échappe pas non plus. Du moins selon Microsoft, bien tenté de taper également sur les deux systèmes concurrents de Windows 10 Mobile.

En août dernier, Apple avait dû mettre à jour en urgence son système d’exploitation iOS pour les iPhone. En cause, un patch de sécurité qui avait permis de combler des brèches permettant d’intercepter des messages contenus dans certaines applications comme Gmail, Skype, Whatsapp ou Message. Une faille qui avait persisté pendant trois ans avant d’être repérée par les équipes d’Apple, mais le mal était fait et un groupe de pirates baptisé NSO Group avait déjà exploité la faiblesse afin de déployer son virus Pegasus.

Aux yeux de Brad Anderson, vice-président responsable des entreprises et de la mobilité chez Microsoft, cette faille démontre une chose : iOS est aussi sensible qu’Android en matière de sécurité. Dans un billet de blog publié jeudi dernier, il explique en effet que la plupart des responsables des nouvelles technologies vouent une confiance aveugle dans le système d’Apple, souvent à tort : « Dans ces discussions, il est assez courant d’entendre des commentaires comme "Je ne fais pas confiance à Android parce que c’est le Far West, mais j’ai vraiment confiance en iOS parce que l’écosystème est contrôlé" ».

A sa décharge, le responsable de Microsoft n’exonère pas Windows 10 Mobile d’éventuelles failles de sécurité. Il cherche simplement à casser le mythe selon lequel iOS serait de fait moins sensible aux attaques informatiques. « Je n’essaie pas de jeter des pierres à Android ou iOS, mais il y a un problème à mettre en perspective. Je sais que les éditeurs de systèmes mobiles font des efforts surhumains pour renforcer leur plateforme, mais c’est également le cas des groupes qui lancent des attaques réussies », affirme-t-il.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire