Apple veut contrôler votre iPhone ?

Un iPhoneTéléphone portable de type smartphone intégrant les fonctions de l’iPod conçu et commercialisé par Apple depuis 2007. L’iPhone est un téléphone portab... est définitivement très pratique : il permet de stocker vos musiques, vos vidéos, vos contacts, vos messages, vos photos et bien plus encore.

Maintenant, imaginez qu’Apple soit capable de savoir, à n’importe quel moment, ce que contient votre iPhone, et d’en supprimer le contenu qu’il juge gênant. C’est l’hypothèse lancée par un développeur pour le téléphone de la Pomme, après avoir découvert une adresse secrète, cachée dans l’iPhone...

iPhone téléphone maison

C’est donc en fouillant dans les entrailles de l’iPhone que Jonathan Zdiranski, développeur et auteur d’un livre sur le développement sur iPhone, a découvert une adresse WebURL, est l’acronyme du terme anglais « Uniform Resource Locator et peut être traduit en français par « localisateur uniforme de ressource ». Ce terme... cachée dans les librairies du téléphone. Cette adresse, qui renvoie sur les serveurs d’Apple, pourrait servir selon le développeur à ce que l’iPhone puisse contacter en permanence les serveurs d’Apple, avec ou sans action de l’utilisateur. Apple serait ainsi capable de dresser une liste des applications présentes dans l’iPhone, et pourrait déterminer si certaines d’entre elles sont interdites par la firme. En conséquence, il pourrait même être possible de bloquer certaines applications, voire même de les supprimer.

Tout cela ne relève que d’hypothèses, mais il est une chose dont Zdiranski est certain : Apple peut à tout moment connaître le contenu de l’iPhone de ses utilisateurs. « Cela dignifie que l’iPhone appelle à la maison de temps en temps pour savoir quelles applications il devrait désactiver », indique Zdiranski. « Pour l’instant, aucune application n’a été blacklistée, mais selon toute vraisemblance, ceci a été mis en place pour bloquer des applications que l’utilisateur a payées et téléchargées, si Apple décide de les retirer. » Une bien étrange méthode de la part de la firme à la Pomme, qui ne semble toutefois jamais avoir été appliquée.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
17 commentaires
    Votre commentaire
  • Jos_31
    C'est vraiment ce genre de choses qui est déplorable dans ces systèmes propriétaires. Un système open source ne pourrait pas se permettre de faire ce genre de chose car n'importe qui peux le découvrir facilement

    L'informatique de confiance, une belle arnaque selon moi.

    Au moins google android et la plateforme limo ne devrait pas poser ce genre de problème

    A mon avis Windows doit avoir 2-3 trucs bien cachés également.
    3
  • SiM07
    En même temps tu n'as l'assurance que cela n'arrive pas avec un système opensource que si tu as compilé toi même ton noyau, et c'est très rarement le cas.

    A noter que Microsoft dans Windows Vista se réserve également le droit de supprimer n'importe quoi par l'intermédiaire de Windows Defender.
    1
  • Jos_31
    C'est sur que cela dépends entierement du niveau de confiance que tu donnes a ta distribution.
    Si tu es vraiment parano tu peux tout recompiler, mais bon j'ai quand meme confiance dans des distributions type debian ou ubuntu.

    Concernant Windows Defender, c'est bien pour cela que je n'ai jamais installé la mise a jour "Suppression des logiciels malveillants". On sait jamais qu'un jour il considere mon boulot comme un logiciel malveillant par inadvertance, ou que ce logiciel soit détourné a des fins peu recommandables. Je n'ai aucune confiance en Microsoft

    Pour les courageux:
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Trusted_Computing_Group
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Informatique_de_confiance
    1