Steve Jobs ne veut pas du Flash sur l'iPhone

iphone flashSorti en novembre dernier, l’iPhone fait partie de ces téléphones haut de gamme, qui proposent une connexion à Internet et un navigateur complet. Pourtant, le petit appareil d’Apple ne propose pas de compatibilité avec la technologie Flash, largement utilisée sur Internet.

Le résultat est évident : beaucoup de sites ne sont pas accessibles depuis un iPhone, alors qu’Apple tente d’en faire de sa connexion à Internet un des points forts du téléphone. Steve Jobs, PDG et cofondateur d’Apple, explique les raisons de cette absence.

Steve Jobs s’explique

Alors qu’Apple doit présenter prochainement le SDK de l’iPhone, qui permettra de développer des applications pour le téléphone, Apple confirme que son appareil n’embarquera pas la technologie Flash tant que celle-ci sera aussi gourmande en ressources. Steve Jobs a notamment expliqué que la version de Flash destinée aux ordinateurs est bien trop lourde, tandis que celle créée pour les plateformes mobiles « n’est pas utilisable avec le Web ».

L’ajout de cette technologie est pourtant réclamé par de nombreux utilisateurs, au même titre que la 3G, par exemple. Ryan Stewart, un porte-parole d’Adobe, explique de son côté que c’est une erreur de la part d’Apple de ne pas chercher à implémenter une version spéciale de Flash sur son appareil. « J’irais même jusqu’à dire que l’expérience Web de l’iPhone ne sera pas complète tant qu’il ne supportera pas le Flash », a-t-il ajouté. Mais le président d’Apple a parlé, et l’inclusion de cette technologie dans le téléphone de la Pomme semble pour l’instant compromise…

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
    Votre commentaire
  • shellorcah
    IN-CRO-YA-BLE

    Les 2 ont raison, mais avec Jobs, je commence à croire que l'affaire va plus loin qu'un simple problème de poids. J'imagine que se dire que les développeurs pourront alors passer par FLASH/FLEX/AIR pour faire du développement d'appli pour iPhone, n'est pas très rassurant...le SDK passerai vite à la trappe.non ?
    0
  • jun2
    @sheelorcah
    Tu as parfaitement raison avec AIR, le sdk d'apple, ferait pâle figure... Mais surtout apple n'aurait aucun contrôle sur les applis en AIR...
    0