L'iPhone rend Greenpeace vert de rage

iPhone Greenpeace

Greenpeace vient de publier sur son site une vidéo stigmatisant une nouvelle fois Apple, cette fois-ci par le biais de son produit vedette du moment, l’iPhone.

L’iPhone disséqué et peu écologique

L’association dénonce la présence de plusieurs produits dangereux dans ce téléphone, comme des phtalates ou des retardateurs de flammes bromés. Le fait que la batterie soit collée à l’appareil compliquerait également le processus de recyclage. Le rapport complet de ces analyses est disponible au format PDF.

L’analyse : Ce n’est pas la première fois que Greenpeace épingle Apple à son tableau de chasse. Le constructeur de Cupertino est même devenu l’une des cibles privilégiées de l’association. Malgré les efforts de la marque pour améliorer son image sur ce point, comme par le biais de cette page dédiée au sujet sur leur site, l’entreprise n’est finalement pas très convaincante face aux arguments avancés par Greenpeace. Mais la démarche reste finalement trop anecdotique pour que les ventes d’Apple en pâtissent.