iPhone : Apple prend goût au succès

L'iPhone d'AppleLa sortie de l’iPhone le 29 juin dernier a créé un véritable raz-de-marée dans l’univers du High Tech. Dès les premiers jours, Apple a vendu près de 700 000 exemplaires de son « bébé » si l’on cumule ses propres ventes à celles effectuées par AT&T. Selon Elina Galkins, directrice marketing de l’opérateur, ce démarrage aurait dépassé leurs attentes. Mais si la réussite est au rendez-vous, les bénéfices ne sont pas en reste. En effet, iSuppli a estimé le coût réel de l’iPhone à 265$. Étant donné que son prix de vente varie entre 500$ et 600$, la marge perçue par la marque à la pomme serait d’environ 55% du prix brut du produit. Steve Jobs peut se frotter les mains…

Et s’il remettait ça ?

L'iPhone face à l'iPod Nano

Avec un tel succès, on n’en voudrait pas à Apple d’avoir les yeux plus gros que le ventre. La stratégie commerciale du constructeur a toujours été sensiblement la même depuis des années : lancement d’un produit haut de gamme pour ensuite le rendre plus accessible avec des versions plus « basiques ». On n’est donc pas surpris de toutes ces spéculations autour d’un éventuel iPhone « Nano ». Si ce produit venait à voir le jour, il permettrait de viser un public beaucoup plus vaste, grâce notamment à un prix beaucoup plus accessible. Bien entendu, les fonctionnalités en seraient amoindries. En attendant une éventuelle annonce officielle, focalisons-nous sur l’arrivée prochaine de l’iPhone dans nos contrées.