Combien peut on revendre/acheter un iPhone d'occasion (iPhone 5, 5S, 5C, 6, 6S, 6S Plus) ?

Septembre est décidément la saison des iPhone, avec l’arrivée d’un nouveau modèle qui vient bousculer quelque peu le marché établi, notamment au niveau de l’occasion. Cette année, ce sont donc les iPhone 7 et 7 Plus qui débarquent, et qui relèguent le 6s et tous ses prédécesseurs au placard… L’heure est donc venue de chercher à revendre votre ancien iPhone pour financer l’achat d’un nouveau, ou si vous voulez plutôt en trouver un pas cher, de scruter les offres pour un modèle d’occasion.

Il est donc l’heure de faire un petit bilan de la valeur de tous ces anciens téléphones qui, au lieu d’aller garnir vos tiroirs ou caler une porte, peuvent aussi vous rapporter de l’argent et faire des heureux.

iPhone 5

La côte de l'iPhone 5 en septembre 2016La côte de l'iPhone 5 en septembre 2016

  • À vérifier avant d’acheter

Le bouton principal (également appelé « Bouton Home ») de l’iPhone 5, un des derniers à utiliser un bouton classique, a tendance à se fatiguer quelque peu avec l’âge et à être moins réactif avec le temps. N’hésitez donc pas à le tester si vous le pouvez : vous devez encore sentir clairement le clic lors de la pression sans avoir à appuyer trop fort, et la réactivité à l’écran doit être immédiate. Il en va de même pour le bouton d’allumage, qui peut mal vieillir. Enfin, vérifiez si vous le pouvez (et si cela a la moindre importance pour vous) que le capteur photo se défend toujours. Avec le temps, les vieux appareils photo d’Apple ont tendance à faire apparaître quelques artefacts sur les clichés, comme un halo rose autour des images. Rien de bien dramatique, mais à prendre en compte si vous comptez l’utiliser souvent.

>>> Lire : Notre test de l'iPhone 5

iPhone 5C


La côte de l'iPhone 5C en septembre 2016La côte de l'iPhone 5C en septembre 2016

  • À vérifier avant d'acheter

Comme pour l'iPhone 5, dont le 5C n'est en réalité qu'un redesign, il faut surveiller de près le bouton Home et s'assurer qu'il a conservé la vigueur de son clic et sa réactivité. La coque en plastique de ce smartphone est légèrement plus fragile que de l'aluminium, il faudra donc prêter attention aux éventuelles éraflures et autres fissures qui pourraient s'aggraver avec l'âge. Les mêmes conseils s'appliquent aussi en ce qui concerne l'appareil photo et le bouton d'allumage, que le temps peut altérer.

>>> Lire : notre test de l'iPhone 5C

iPhone 5S


La cote de l'iPhone 5s en septembre 2016La cote de l'iPhone 5s en septembre 2016

  • À vérifier avant d'acheter

L’iPhone 5S est le premier modèle à disposer d’un capteur Touch ID. S’il n’y a pas vraiment de problèmes courants connus avec ce capteur, il convient néanmoins d’effectuer les vérifications d’usage concernant le bouton Home en général. Le 5S apparaît comme un modèle finalement assez fiable, avec peu de gros problèmes répertoriés après son lancement, mais quelques rares utilisateurs ont toutefois rencontré quelques soucis d’autonomie faible au lancement. Essayez donc d’en savoir plus à ce sujet sur le modèle que vous visez, mais sachez qu’à l’époque de la découverte de ce problème, Apple a remplacé sans discussion ou presque les modèles défectueux. Une fois encore, une vérification du capteur photo s’impose, celui de l’iPhone 5S étant soumis aux mêmes problèmes d’artefacts et de couleurs que ses prédécesseurs à mesure que l’appareil vieillit, ainsi que du bouton d’allumage, qui ne doit pas présenter de jeu et cliquer comme au premier jour.

>>> Lire : Notre test de l'iPhone 5S

iPhone 6 et 6 Plus


La cote des iPhone 6 et 6 Plus en septembre 2016La cote des iPhone 6 et 6 Plus en septembre 2016

  • À vérifier avant d'acheter

Le châssis arrondi de l’iPhone 6 est certes beau, mais il glisse quelque peu. Il n’est donc pas rare que les iPhone 6 et 6 Plus accusent quelques coups sur la coque que vous devrez scruter minutieusement. De même, rappelez-vous que les iPhone 6 Plus (et les iPhone 6 dans une moindre mesure) avaient tendance à se plier, parfois de manière imperceptible. Cela ne les empêchait pas de fonctionner, mais pouvait fragiliser l’ensemble. Pour vérifier que le votre est épargné, posez le sur une table, écran vers le bas, et assurez-vous qu’il n’y a pas de jour entre l’écran et la table. Dans tous les cas, si vous faites l’acquisition de ce modèle, l’usage d'un étuis ou d’une coque est vivement conseillé, probablement plus que pour les autres modèles.

>>> Lire : Notre test de l'iPhone 6

>>> Lire : Notre test de l'iPhone 6 Plus

iPhone 6s et 6s Plus


  • À regarder avant d'acheter

Une fois n’est pas coutume, l’iPhone 6s n’a connu que très peu de problèmes sérieux et de grande ampleur, même un an après son lancement. Le seul « scandale » qui ait émaillé la vie de ce smartphone est un problème de puce A9, produite par deux usines différentes, et dont l’un des deux modèles a tendance à consommer plus d’énergie. Néanmoins, les tests les plus sérieux n’ont constaté qu’une différence de 4%, négligeable sur une une journée d’utilisation. Les vérifications d’usage s’imposent malgré tout : boutons, capteur Touch ID et châssis doivent être dans un état optimal, l’appareil ayant un an maximum, vous pouvez vous attendre à un produit dans un état proche du neuf, et certains vendeurs pourront même vous le fournir avec la facture qui vous permettra de profiter des éventuels derniers jours de garantie.



Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire