iPhone : Apple condamné pour publicité mensongère en Angleterre

Rien ne va plus pour l’iPhone 3G. Après la polémique sur le bridage de la 3G par Orange, voici qu’Apple voit son téléphone vivement critiqué en Angleterre. Outre-manche, c’est une décision de justice qui met à mal le téléphone à la pomme et la maison mère de l’iPhone vient d’y être condamnée pour publicité trompeuse. Retour sur les faits.

Le « tout » Internet relativisé

Ce sont deux téléspectateurs britanniques qui se sont émus d’une publicité sur une chaine anglaise. Un spot bien connu qui vantait les qualités de l’iPhone en matière de navigation sur Internet. A l’initiative de ces deux plaignants, l’autorité de régulation de la publicité anglaise (Advertising Standards Authority) a jugé que la publicité était mensongère. Plus précisément la bande son de celle-ci et une voix off qui disait : « on ne sait jamais de quoi on aura besoin sur Internet... c’est pourquoi tout l’Internet est sur iPhone ».

Le flash encore en question

C’est bien évidemment une publicité pour la première version de l’iPhone qui est en cause. Mais elle pourrait tout aussi être valable pour la version 3G du téléphone d’Apple. Et pour cause, la base de la plainte n’est rien d’autre que l’incompatibilité de l’iPhone avec le format flash. De fait, avec ce terminal il est littéralement impossible d’accéder à « tout » Internet. Réponse d’Apple : l’iPhone permettrait bien d’accéder à tous les sites mais pas à tout leur contenu. Irrecevable pour l’autorité de régulation qui a interdit dans la foulée la diffusion du spot.