L'iPhone SE ne coûte que 140 € à Apple, en composants

Le cabinet d’analyse IHS ne rate pas une sortie d’iPhone pour le disséquer et évaluer la valeur de sa conception. Le nouvel iPhone SE ne fait pas exception et livre une note finale de 160 dollars, soit 140 euros au cours actuel.

Ce coût ne concerne que les composants de l’appareil et en aucune manière ses coûts cachés que sont la R&D, le merchandising et plus simplement la marge du constructeur qui, dans le cas d’Apple, avoisine les 40 %.

>>> Lire : iPhone SE : plus fragile qu'un 6s, plus costaud qu'un 6s Plus

Si l’on remonte le temps et que l’on compare le coût des pièces du SE à ses prédécesseurs, on s’aperçoit qu’Apple a réussi un joli coup. Le 5c, ancien entré de gamme de la marque, était estimé à 166 dollars. Quant à l’iPhone 5s, dont le SE reprend le design, il avait coûté 191 dollars.

Une différence qui s’explique par les stocks de pièces d’iPhone 5s qu’Apple doit encore avoir sur les bras et dont il a enfin trouvé une utilité. Idem pour le processeur, le capteur photo ou la mémoire puisque le SE partage ces composants avec l’iPhone 6s. Enfin, IHS donne le juste prix du stockage. Apple ne paye que 10 dollars de différence entre une puce de 16 Go et une de 64 Go. Côté consommateur,  le gap est beaucoup plus large puisqu’il doit ajouter 100 € de plus à la facture s’il veut un iPhone SE de 64 Go et non de 16 Go.

>>> Lire : iPhone SE ou iPhone 5S : lequel faut-il acheter aujourd’hui ?

>>> Lire : Comparatif : quels sont les meilleurs smartphones ?

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • Papounet17000
    Encore une arnaque de plus pour les vaches à lait d'Apple .
    0