Explosion d'iPod : Apple tente d'acheter le silence

L’affaire aurait pu passer presque inaperçue, au cœur de l’été, si Apple n’avait pas tenté de l’étouffer. Suite à l’explosion de l’iPod d’une fillette britannique de 11 ans, la société de Cupertino a proposé de le rembourser sous couvert de la signature d’une clause de confidentialité.

Le refus du père

Ellie Stanborough a certainement eu la peur de sa vie en sentant son iPod touch chauffer, puis siffler et enfin exploser sur une hauteur de 3 mètres. Mais Ellie a eu la présence d’esprit de jeter l’iPod loin d’elle avant qu’il n’explose. Son père décide alors d’appeler Apple pour procéder à un remboursement. Après avoir été transféré de service en service, Ken Stanborough se voit enfin proposer un remboursement par un responsable du service client.

Quelques jours plus tard que la famille reçoit un courrier confirmant les dires d’Apple, mais ajoutant également une condition : les Stanborough devront garder le silence sur l’affaire ainsi que sur les termes de leur accord. Mais la famille n’accepte pas et rend finalement l’affaire publique.

Mauvais calcul pour Apple qui se retrouve ainsi brocardé en place publique. Comme si cela ne suffisait pas, une journaliste américaine avait mis la main la semaine dernière sur un document de la Consumer Product Safety Commission faisant état de plusieurs tentatives du même genre par Apple sur des iPod ayant connu des dysfonctionnements graves.