L'iPod bientôt interdit dans les écoles ?

Apple iPod 5,5 G Les enseignants américains s’inquiètent de la démocratisation de l’iPod, et veulent le faire interdire dans les écoles, du moins pendant les examens : certains élèves utilisent leur baladeur comme outil pour tricher. L’iPod est chargé avec des notes textuelles (il lit les fichiers textes) et des enregistrements des questions théoriques. Dans les écoles supérieures françaises (et à l’université), les baladeurs sont interdits pendant les examens et la sanction est l’exclusion.

Zoom sur l’iPod en tant qu’outil de triche
On aime On regrette
L’ingéniosité des étudiants Le blanc n’est pas très discret
Un grand espace de stockage Il ne lit que les fichiers textes

L’analyse : Une idée intéressante, mais pas très discrète. Les écouteurs blancs sont trop communs et difficiles à dissimuler. Un smartphone ou un PDA Bluetooth avec une petite oreillette est bien plus pratique : pas de fils, on peut charger directement des fichiers Word et la fonction de calculatrice permet de trouver une légitimité à la présence de l’appareil dans la classe (avec une enseignante qui ne connaît pas les nouvelles technologies). Bien évidemment, ces quelques remarques ne sont que des constatations, et en aucun cas une incitation à la tricherie.