Apple devra s’expliquer de la fragilité de son iPod nano devant la justice

Il y a moins de deux mois sortait l’iPod nano, l’un des plus petits baladeurs fabriqués par Apple, d’une capacité de 2 ou 4 Go, existant en blanc ou en noir et doté d’un écran couleur.
Comme tous les autres baladeurs de la marque, cet iPod nano fut très vite plébiscité et il rencontra rapidement un succès grandissant.
Malheureusement, cet engouement fut assez rapidement enrayé par quelques défauts que pouvait présenter l’appareil.
Certains acheteurs se sont plaint de rayures bien trop importantes sur leur iPod nano noir après très peu de temps et une utilisation correcte, d’autres ont carrément vu l’écran de leur baladeur rendre l’âme très rapidement, alors même que ce dernier n’avait même pas été maltraité.
Aujourd’hui, Apple, qui a longtemps nié les faits, devra s’en expliquer devant la justice...

Gare aux rayures !

Certains acheteurs sont en effet allés jusqu’à porter plainte contre la firme de Cupertino, clamant que l’entreprise savait que son appareil était bien trop fragile et n’a rien fait pour régler ce problème.
Bien qu’Apple affirme que la coque de l’iPod nano soit fait de la même matière (une sorte de résine) que tous les autres baladeurs de la gamme, le fait est que celle-ci est beaucoup plus fine que pour les autres, et donc par conséquent plus fragile.
Apple avait alors conseillé aux acheteurs du baladeur de se munir d’une housse, disponible pour environ 30 €.
Mais pourquoi ne pas avoir inclus cette housse (quitte à remonter légèrement le prix du package) si le problème était déjà connu ?

Le premier écran couleur déchirable !

L’autre gros problème rencontré par cet iPod se situe au niveau de son écran, certes en couleur et d’une qualité irréprochable, mais également extrêmement fragile, toujours selon quelques acheteurs mécontents.
Encore une fois, Apple a nié le phénomène de masse en affirmant que ce défaut de fabrication ne touchait qu’environ un pourcent de la totalité des baladeurs vendus.
Seulement, les plaignants ne tiennent pas le même discours, contestant que les iPod souffrant d’un écran déchiré seraient bien plus nombreux que ce qu’Apple veut bien laisser entendre.
Le différend se réglera donc devant le tribunal de San Jose, en Californie, et les plaignants devraient obtenir d’Apple l’échange gratuit de leur baladeur défectueux.

Source : ZDNet
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
17 commentaires
    Votre commentaire
  • PoW-pf
    Bonjour .

    Jolie coup de pub vous trouver pas ! (ironique)

    Pas de chance pour apple j'espere qu'il ont un bonne avocat xD
    0
  • bLuE_mEtAl
    nooon pourkoi tant de haine !!


    -> fan de nano completement desesperer
    0
  • billyboy59
    si on fait la meme chose avec sony sur sa PS2 alors c'est foutu pour eux aussi.
    0