iPod Nano : le pyromane nippon

Apple revient en force dans l’actualité. L’affaire d’aujourd’hui n’est pas à son avantage puisque c’est le gouvernement japonais qui vient d’annoncer trois nouveaux cas d’incendies dus aux iPod Nano.

Deux séries en cause

Du papier ou un tatami, les baladeurs d’Apple sont ravis de grignoter tout cela par les flammes. Le souci de surchauffe observé serait dû à la batterie des appareils. Deux séries sont en cause, les modèles MA099 et MA005. Personne n’a été blessé lors de ces dysfonctionnements. Cela n’était pas le cas dans de précédentes histoires où les victimes avaient été légèrement blessées.

Apple joue avec le feu

À l’heure actuelle, l’enquête avance pour déterminer la source du problème et savoir qui d’Apple ou Sony est le plus responsable. Le gouvernement japonais souhaiterait bien que la firme de Steve Jobs pense à revoir ses copies pour éviter que ce genre d’incident se reproduise encore.

Au pays du soleil levant, ce sont quelque 430 000 exemplaires de Nano qui sont en circulation. Apple avait déjà eu des problèmes de batteries sur des Mac vendus dans l’Archipel. Enfin, la société américaine n’ayant pas communiqué sur le reste du monde, on peut souhaiter que le problème ne soit pas étendu aux stocks européens.