Les iPods ne sont pas nocifs pour le cœur: précisions

Les iPod, nocifs pour la santé?Difficile d’être célèbre ! Trop reconnus, les iPod d’Apple ont la vie dure. Après l’accusation du CEH (Center Environmental Health) à propos de la toxicité de ses écouteurs, il leur était reproché de générer un champ magnétique incompatible avec les pacemakers. Fort heureusement pour les baladeurs à la pomme, cette information a été démentie par les recherches de la FDA (Food and Drug Administration), un organisme de recherches scientifiques américain. De plus, une fois n’est pas coutume, cette théorie ne concerne pas seulement les baladeurs Apple, mais tous les PMP.

La source du problème

L’an dernier, un groupe de cardiologue avait mené une expérience lors de l’osculation d’un patient muni d’un pacemaker : ils avaient constaté qu’un iPod allumé près du patient avait créé des interférences avec son stimulateur cardiaque. Cette information est appuyée à nouveau en mai dernier par un étudiant lors du meeting annuel de la « Heart Rhythm Society » à Denver. Il a déclaré avoir constaté des interférences lorsque l’iPod est maintenu à 5 cm de la poitrine du patient pendant 5 ou 10 secondes.

Une étude peu exhaustive

La FDA a donc terminé sa campagne de recherches scientifiques qui a eu pour conclusion de disculper les iPod. Ils ont effectué les tests avec quatre modèles différents : un iPod de quatrièmes générations, un iPod vidéo, un nano et enfin un shuffle. Peut-on réellement attester de la fiabilité de ces tests étant donné que seuls les iPod ont été testés. En effet, ces hypothèses concernent tous les baladeurs. Il est vrai que les iPod comptent près de 70% du marché, mais est-ce une raison suffisante pour mettre les autres modèles de côté ?