Selon Kaspersky, il y a des virus sur la station spatiale internationale

Eugène Kaspersky, cofondateur de la société de sécurité du même nom, révèle que des virus informatiques se seraient propagés sur la Station Spatiale Internationale (ISS). Il a expliqué cela lors du Canberra Press Club 2013 en Australie, indiquant que des clés USB infectées ont été utilisées sur la station.

Les différents équipements informatiques de la station, et notamment les ordinateurs portables utilisés par les scientifiques, fonctionnaient sous Windows XP au moins jusqu’en 2008. À cette date, un cosmonaute aurait utilisé une clé USB infectée qui aurait propagé le virus W32.Gammima.AG à travers les machines de la station. Si les dégâts causés par ce virus sont inconnus, Kaspesrky indique que celui-ci aurait rendu une douzaine de machines inopérantes.

Au mois de mai dernier, l’United Space Alliance, qui supervise le fonctionnement de l’ISS, a annoncé le passage de tous les ordinateurs de bord sous Linux, pour des raisons de stabilité, de sécurité et de fiabilité. Selon un porte-parole de la NASA, cette histoire de virus n’était en effet « pas quelque chose de fréquent, mais ce n’est pas la première fois que cela arrive ».

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire