Le Japon interdirait le téléphone dans ses écoles

Le Japon pourrait bien interdire les portables dans ses écoles primaires et dans les collèges. C’est une proposition que vient de faire une commission gouvernementale sur l’éducation.

Un appareil culturel

Ce n’est pas à cause de l’hypothétique dangerosité des ondes émises par ces appareils communiquant qu’ils pourraient être bannis. La France se préoccupe de ce problème et alimente régulièrement le débat sur ce sujet. Au Japon, on fait plutôt attention aux sites que les mineurs pourraient consulter, certains ne convenant pas du tout à leurs jeunes âges. Néanmoins, les japonais utilisent également la fonction GPS de leurs téléphones pour repérer où se trouve leur progéniture. Si celle-ci se sent en danger, il lui suffit de déclencher une alarme sur son terminal pour que ses parents soient prévenus.

C’est une fonction qui pourrait bien être implantée sur un appareil autre qu’un téléphone. Cependant, le téléphone portable est peut-être trop ancré dans la culture nipponne. Le pays du soleil levant qui est l’un des plus grand consommateur de nouvelles technologies. On compte plus de 100 millions d’abonnées au réseau 3G dans l’archipel.

Consulter notre guide sur les téléphones portables