Les jeux de la future PS4 seront encore sur disques

La dématérialisation complète des jeux vidéo n’interviendra pas avant dix ans. C’est ce que pense le président de Sony Computer Entertainment.

« Nous faisons des affaires dans certaines parties du monde où les infrastructures réseau ne sont pas aussi robustes que ce que l’on peut espérer », a déclaré Kaz Hirai. « Penser que tout pourra être téléchargé d’ici deux à trois ans ou même dix ans est un peu optimiste », a-t-il poursuivi.

Un tel pas sera en effet difficile à franchir. La distribution de jeux doit rester la plus universelle possible pour ne se couper d’aucun consommateur. La taille des jeux augmente et la fibre optique devient de plus en plus indispensable pour les télécharger confortablement. Les foyers du monde entier sont encore loin de tous bénéficier d’un tel équipement.

Sony expérimente pourtant le modèle de distribution exclusivement en ligne avec sa PSP Go lancée fin 2009. L’accueil de la console a été très mitigé, Sony n’ayant d’ailleurs pas communiqué de chiffres de vente précis. Ce mode de distribution pose aussi des problèmes aux revendeurs qui se voient ainsi exclus de la boucle et aux joueurs qui ne pourront plus bénéficier du marché de l’occasion. Autant de barrières qui risquent de ne pas être tombées lors de l’arrivée de la PS4 aux alentours de 2016.