Elle rate l’or aux JO et accuse Twitter et Facebook

Emily Seebohm est une nageuse australienne, qui était partie favorite dans l’épreuve du 100m Dos aux Jeux Olympiques de Londres, après s’être qualifiée en établissant un nouveau record olympique dans cette discipline. Mais après avoir raté de peu la médaille d’or, elle explique que cette contreperformance serait due au fait d’avoir passé trop de temps sur Twitter et Facebook.


« Lorsque les utilisateurs des réseaux sociaux vous répètent des milliers de fois que vous allez y arriver, quelque part dans votre esprit, vous vous comportez comme si vous l’avez déjà fait », explique la nageuse pour justifier sa défaite. Elle se serait en effet déconcentrée après avoir passé trop de temps à profiter des félicitations de ses compatriotes sur les réseaux sociaux, au point d’en oublier que le plus difficile restait à faire.


Se disant malgré tout satisfaite de sa médaille d’argent, elle annonce qu’elle se concentrera pour la prochaine épreuve qui l’attend, et qu’elle passera cette fois beaucoup moins de temps sur les réseaux sociaux.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
17 commentaires
    Votre commentaire
  • Elarmarth
    Dites plutôt : "elle s'accuse d'avoir passé trop de temps sur Twitter et Facebook" alors.
    Ces titres faussement racoleurs ne font pas honneur au site...
    7
  • noukentio
    Si chaque sportif se déconcentrait face à des encouragement, les JO seraient moins impressionnants...
    -2
  • hadopire empire
    quelle conne ....
    1