Jeux olympiques : Google critique la politique homophobe russe en un Doodle

Tandis que la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques d’hiver de Sotchi est prévue pour cet après-midi à 17h, Google tape fort en rappelant directement en page d’accueil certains principes olympiques, apparemment en contradiction avec la politique russe actuelle.

C’est une tradition de la part de Google. Régulièrement, la firme de Mountain View modifie son logo sur la page d’accueil du moteur de recherche afin de célébrer certains anniversaires ou certains événements. En ce jour d’ouverture des Jeux olympiques de Sotchi, c’est l’esprit olympique que Google a souhaité mettre en avant, en taclant au passage la politique russe.

La Russie, qui accueille les 22es JO d’hiver, a en effet voté en juin dernier une loi réprimant la « propagande pour les relations homosexuelles non traditionnelles devant mineur ». Une personne homosexuelle se rendant coupable de ce délit encourt alors une amende de 100 à 125 euros tandis que l’amende peut monter à 23 500 dans le cadre d’organisations, d’entreprises ou d’associations.

Afin de s’opposer à la politique russe tout en soutenant les JO, Google a ainsi modifié son logo en mettant en avant certaines épreuves olympiques comme le ski alpin, le hockey sur glace, le curling ou le bobsleigh, le tout sur fond de drapeau non pas aux couleurs olympiques, mais aux couleurs de l’arc-en-ciel, symbole de la communauté gay. Toujours sur la page d’accueil, Google rappelle un extrait de la charte olympique : « La pratique du sport est un droit de l’homme. Chaque individu doit avoir la possibilité de faire du sport sans discrimination d’aucune sorte et dans l’esprit olympique, qui exige la compréhension mutuelle, l’esprit d’amitié, de solidarité et de fair-play ».

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire