John McAfee mangera ses chaussures s'il n'arrive pas à pirater l'iPhone

Si le FBI a récupéré l'iPhone 5c du tueur de San Bernardino, le bureau fédéral est confronté à un problème de taille : toutes les informations qu'il contient sont protégées par un mot de passe et il lui est impossible pour l'instant d'accéder à son contenu. Si Apple se dit incapable de contourner cette protection que l'entreprise a mise elle-même en place, un "sauveur inattendu" prétend pouvoir changer la donne. Et le sauveur en question n'est pas un inconnu.

C'est John McAfee qui se propose de pirater l'iPhone 5c du tueur de San Bernardino. Le créateur du célèbre antivirus (aujourd'hui dans le giron d'Intel) affirme en effet que son équipe est capable de venir à bout de la protection de l'iPhone 5c en trois semaines à coup d'ingénierie sociale. Pour cela, il chercherait sur les réseaux sociaux toute information susceptible de révéler le mot de passe du tueur. S'il y parvient, il évite à Apple d'installer sur l'appareil une "backdoor", une faille de sécurité qui pourrait être utilisée par la suite à mauvais escient sur d'autres appareils (et pas uniquement sur celui du tueur).

>> A lire aussi : Antivirus : quelle est la meilleure suite de sécurité ?

John McAfee en profite au passage pour égratigner le FBI qu'il juge incapable d'effectuer ce piratage. S'il échoue, il affirme qu'il mangera ses chaussures en direct à la télévision. On a hâte de voir désormais la réaction du FBI, l'homme n'en étant pas à son premier coup d'éclat et ayant notamment eu maille à partir avec les autorités après une cavale digne d'un roman policier en 2012.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire