Jolicloud, l’OS gratuit basé sur Linux est disponible

Une nouvelle version (1.0) du système d’exploitation gratuit, Jolicloud est désormais disponible. Annoncé comme « optimisé pour simplifier la vie sur netbook », il se pose en alternative aux OS habituels. Le site officiel ne cache pas son ambition : « il n’a jamais été facile de changer d’OS. En moins de quinze minutes, vous profiterez de Jolicloud en remplacement de votre vieux Windows sans aucune perte de données ».

Le message est clair et tout est fait pour attirer les utilisateurs à la recherche d’un système d’exploitation basique, agréable à l’œil et facile à installer. Jolicloud exploite notamment un système d’applications (le site en revendique 700) proche de celui de l’iPhone. L’OS «made in» Linux mise également sur son aspect communautaire pour se faire connaître et relier ses utilisateurs entre eux. Le compte Twitter officiel de l'OS invite d'ailleurs ses utilisateurs à proposer de nouvelles applications via le réseau social.

Parmi les autres fonctionnalités offertes par l’OS, on trouve la synchronisation entre les machines sur lesquelles il est installé. Enfin, il est également possible d'installer Jolicloud à partir de Windows et d'une image ISO.

Dell dit stop à Linux (en ligne)

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
9 commentaires
    Votre commentaire
  • web@tux
    Citation:
    Jolicloud exploite notamment un système d’applications proche de celui de l’iPhone.

    Hop, hop, hop! Permettez moi de ne pas être d'accord avec cette phrase. J'aurais plutôt tendance a dire l'inverse! Que l'iphone exploite un système d’applications proche de celui que l'on recouvre sous Debian ou Ubuntu.
    "apt-get" Vous connaissez?
    5
  • Anonyme
    "Une nouvelle version (1.0) du système d’exploitation gratuit"
    Free en anglais veut dire gratuit et libre et dans le cas de GNU/Linux il s'agit de Libre.
    De plus Linux est un noyau, pas un système d'exploitation. Lorsque le noyau est utiliser avec les outils GNU, on doit dire GNU/Linux.
    Et lorsque l'on parle d'un ensemble d'application (GNU/Linux, logiciel de gestion de paquets, ...) on dit Distribution GNU/Linux.
    Je sais c'est assez chiant comme terminologie mais quand on est journaliste, on doit faire attention à ce que l'on dit.
    1
  • cyrano
    En espérant que la customisation sera possible sans trop d'effort, les distributions des 1er EEEPC étaient frustrantes.
    1